Vettel, le nouveau Schumacher ?

Sebastian Vettel, le pilote Red Bull, a remporté le Grand Prix du Japon de Formule 1 en devançant Mark Webber et le Français Romain Grosjean. C’est la neuvième victoire de l’Allemand qui file vers son quatrième titre de champion du monde des pilotes.

Les semaines se suivent et se ressemblent. Encore une fois, Sebastian Vettel a été intouchable lors du Grand Prix du Japon, disputé sur le circuit de Suzuka. C’est la quatrième victoire consécutive du pilote de Red Bull, et sa neuvième de la saison. Il est en passe de de devenir cuadruple champion du monde de la discipline. Il pouvait l’être au Japon, mais pour cela il fallait que Fernando Alonso (4e) finisse au-delà de la huitième place. Il manque à l’Allemand seulement dix points pour assurer son titre, lors du prochain Grand prix qui se disputera en Inde. Une cinquième place sera suffisante pour celui qui domine la discipline. Mais cette course a été plus accrochée que d’habitude. La faute à un Romain Grosjean impressionnant.

Le Français, pilote de Lotus, est souvent raillé pour son imprudence en course. Depuis quelques Grand Prix, il arrive à maintenir les bonnes performances et reste constant. A Suzuka, Grosjean a sûrement pris le meilleur départ de sa carrière, virant leader au premier virage. Il aura tenu la première place jusqu’au 29e tour, après un passage au stand. Sebastian Vettel s’envolant à ce moment même. On ne sait pas encore si Sebastian Vettel égalera le nombre de titres de Mickaël Schumacher, en tout cas ce week-end, Fernando Alonso a dépassé le nombre de points en Formule 1 par l’Allemand dans toute sa carrière. L’Espagnol en compte désormais 1.571, six de plus que son ancien rival. Un score à relativiser puisque le système de points n’était pas le même durant toute la carrière de l’Allemand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: