FC Nantes: ce qu’il faut retenir du match face à Brest

Pour ne pas perdre le rythme durant la trêve internationale, le FC Nantes a rencontré le Stade Brestois en match amical. Poursuivant sur leur excellente lancée, les Canaris n’ont fait qu’une bouchée de leurs voisins bretons qui évoluent en Ligue 2 (4-0). Les signaux sont donc tous au vert pour le FC Nantes.
Une bonne dynamique
En match amical, les Canaris ont largement dominés le Stade Brestois, quatre buts à zéro. L’entraîneur nantais, Michel Der Zakarian ne pouvait que se féliciter de la bonne tenue de ses joueurs et savourer: «nous sommes dans la continuité du début de saison. Il y a eu du sérieux, de belles phases de jeu et des jolis buts. C’est très bien pour Ismaël et Johan. Tout le monde est concerné et appliqué. On joue simple et nous sommes efficaces. C’est un bon match amical, avec beaucoup de consistance dans tous les domaines. On a mis les ingrédients qu’il fallait pour remporter ce match et rester dans notre dynamique. C’est important. Tout le monde est au diapason du collectif et avec la même pensée. On joue le même football.»
Les jeunes ont tenu leur rang
Chaker Alhadur s’est réjoui de la bonne tenue des joueurs issus du centre de formation qui se sont coulés dans le moule sans que le rendement de l’équipe nantaise n’en pâtisse. «Tout le groupe a participé dont plusieurs joueurs du centre de formation qui ont réalisé une bonne prestation. Il faut continuer sur cette voie là. Tout le monde a eu l’occasion de s’exprimer. C’est très bien pour le groupe.» Koffi Djidji est sur la même longueur d’onde que son coéquipier. «Les matches amicaux permettent de prendre du temps de jeu et d’apprendre. On a réussi un bon match sans concéder le moindre but. On reste sur la même dynamique. Il faut continuer ainsi. On peut à présent se tourner vers Ajaccio.» Yohan Eudeline s’est aussi réjouit que tout le monde, en l’absence des internationaux, aient pu répondre présent. «Depuis l’année passée, les joueurs, et notamment ceux qui jouent moins, sont irréprochables. On doit montrer l’exemple et grappiller du temps de jeu pour revenir. Le coach a dit qu’il y avait de la place pour tout le monde, la saison est longue. Dans la difficulté, ou quand ça se passe bien, il ne faut pas s’enflammer et garder de l’humilité pour avancer. Aujourd’hui, c’est bien pour tout le monde, et pour l’équipe.»

Audel encore blessé

Même s’il a réussi un bon match et marqué le premier but du match, Johan Audel a du sortir après avoir ressenti une petite alerte. Souvent blessé ces dernières années, l’attaquant n’a voulu prendre aucune risque. «J’étais bien en jambes. Je ne doute pas de mes capacités à marquer. L’équipe tourne bien, les gars sont à 100%, pas moi… J’ai eu une petite alerte et j’ai préféré ne pas prendre de risque. Je veux être à 100% et pouvoir m’entraîner avec le groupe la semaine prochaine. On verra lundi pour les examens. Je vois malgré tout le bout du tunnel. Je vais me guérir et revenir.»

L’hommage des Brestois

Observateur extérieur de l’épopée nantaise en Ligue 1, Geoffrey Dernis, le milieu de terrain du Stade Brestois a reconnu que le FC Nantes était bien en jambes. «Nantes a bien pris le rythme de la Ligue 1. On sent une équipe en confiance et qui a très bien joué. Pour Nantes, il s’agissait d’un match d’entraînement… Le groupe nantais reste sur la dynamique de la saison dernière. Il faut qu’ils continuent avec les mêmes valeurs car la deuxième partie de saison sera encore plus difficile.»